Accueil

Arcinfo

11.11.2016

Horlogerie - Le Grand Prix de l’horlogerie de Genève a couronné Ferdinand Berthoud jeudi soir. Le jury lui a attribué la plus prestigieuse récompense, l’Aiguille d’or. Sous l’impulsion de Karl-Friedrich Scheufele, la marque Chopard a été l’artisan de la renaissance du nom du célèbre chronométrier, né au Val-de-Travers au 18e siècle. D’autres marques neuchâteloises ont aussi tiré leur épingle du jeu.

Présentée par le tandem Frédéric Beigbeder et Gaspard Proust et retransmise en direct sur différents médias pour les aficionados du monde entier, la cérémonie du Grand Prix d’horlogerie de Genève a réuni 1300 invités, acteurs influents des univers horloger, politique et économique, venus célébrer la quête de l’excellence, la créativité et la passion qui animent la branche horlogère.

Au final, 15 distinctions ont été distribuées. Des marques basées ou originaires du canton de Neuchâtel n’ont pas été oubliées. Piaget et Girard-Perregaux en ont notamment reçu deux prix, TAG Heuer, Chanel et Montblanc un.

La chonométrie de Ferdinand Berthoud qui a reçu l'Aiguille d'or:

Par DAD / ARCINFO